Centre National de Formation VTC
12 rue Kepler | 44240 Nantes La Chapelle sur Erdre | 02 51 81 15 33 | 06 31 57 18 86

Formation VTC à Nantes | Chauffeur VTC

CNFE-VTC

Nos solutions pour préparer
votre examen de chauffeur VTC !


Le centre de formation CNFE est le PREMIER centre à Nantes, agrémenté par la préfecture, proposant
des formations en présentiel et non uniquement sur internet !
Nous disposons d'une vraie salle de formation et dispensons nos formations en face à face et non pas à travers un écran !


Accueil


L'accueil de la clientèle doit être irréprochable, dans un véhicule haut de gamme, d'une grande adaptabilité, le chauffeur VTC sait rendre le voyage agréable.
Entretenir une conversation, parler une seconde langue, faire découvrir les environs et conseiller son passager, telles sont les attentes minimum de la clientèle VTC.

Professionnalisme


Quelle que soit sa clientèle, le chauffeur VTC professionnel doit faire preuve de ponctualité, de savoir-vivre et de discrétion.
S'il gère sa propre société, cela implique des notions commerciales, comptables et de la rigueur en tous points.
Plus il va vers le haut de gamme, plus il doit exceller dans chacune de ses compétences.

Conduite


Le respect de la réglementation et de son client sont les principales attentions du chauffeur VTC professionnel. Connaitre les bons itinéraires pour le plaisir du passager, mais surtout respecter un temps de trajet acceptable. La maîtrise du véhicule est un art, le passager doit se sentir en sécurité. Certains chauffeurs spécialistes de la garde rapprochée suivront une formation dédiée à la conduite de sécurité.


" La Loi change ", visant à durcir les conditions d'accès à la profession de VTC à partir du 1er janvier 2017 !!!
Important ! pour les 2 dernières sessions d'examen de l'année 2016 (seulement avec une partie théorique) nos dates d'examens
le 2 novembre 2016 et le 6 Décembre 2016
Sortie prochainement d'un nouvel arrêté modificatif par notre ministère
Pour les sessions suivantes, à partir du mois de janvier 2017 le nouvel examen dit "Tronc Commun Taxi/VTC " partie théorique et également la pratique spécifique au métier de conducteur de VTC.

Haut

Nos modules de formations VTC


Module 1


- 1 semaine de formation en présentiel du lundi au vendredi
- 1 présentation à l'examen
- durée : 35 heures
- lieu : au Centre de Formation

Ce module est réservé aux personnes ayant des connaissances linguistiques (anglais professionnel) et en gestion d'entreprise.

Module de formation CNFE-VTC

a) réglementation des transports
b) sécurité routière
c) gestion
d) relation clients
e) langue Française
f) langue Anglaise professionnelle

750€ UBER 650€

Demande de renseignements

Module 2


- 2 semaines de formation en présentiel
- durée : 75 heures
- lieu : au Centre de Formation
- préparation
- 2 présentations à l'examen
- brevet PSC1
Les exercices pratiques sont dispensés en situation réelle au centre CNFE par la DDISS44.

Module de formation CNFE-VTC

a) réglementation des transports
b) sécurité routière
c) gestion
d) relation clients
e) langue Française
f) langue Anglaise professionnelle

1.450€ UBER 1.250€

Demande de renseignements

Module 3


- 3 semaines de formation en présentiel
- durée : 105 heures
- lieu : au Centre de Formation

Pour une formation optimale.

Module de formation CNFE-VTC

a) réglementation des transports
b) sécurité routière
c) gestion
d) relation clients
e) langue Française
f) langue Anglaise professionnelle

1.950€

Demande de renseignements

Formation continue


- durée : 7 heures
Renouvellement de carte obligatoire tous les 5 ans.
Pour ce module, la formation à distance est interdite, comme le stipule l'article 2 de l'arrêté ministériel du 10.02.2016.

250€

Demande de renseignements


Candidat libre


- durée de l'examen : 3h30
Conditions et prérequis :
- titulaire du permis B depuis plus de 3 ans et non affecté à une période probatoire
- aucune inscription/condamnation au casier judiciaire no. 2

199€

Demande de renseignements

Dates formations


Prochaines sessions :

Juillet 2016 : du 18 au 29
Août 2016 : du 22 au 02/09
Septembre 2016 : du 19 au 30
Octobre 2016 : du 17 au 28
Novembre 2016 : du 21 au 02/12

Dates des examens


Le premier mardi de chaque mois.

Août 2016 : le mardi 02
Septembre 2016 : le mardi 06
Octobre 2016 : le mardi 04
Novembre 2016 : le mercredi 02
Décembre 2016 : le mardi 06

Nos engagements


Vous êtes formé par une équipe d'enseignants professionnels et diplômés.

Financement


Possibilité de règlement en 3 (trois) fois sans frais
Possibilité de financement par le Pôle Emploi ou tout autre organisme

Haut

Réglementation


Nés en 2009 dans le cadre de la loi de modernisation du tourisme, les Véhicules de Tourisme (devenu Transport) avec Chauffeur (VTC) sont une catégorie de transport à la demande.
La réforme de l'exploitation de véhicules de tourisme avec chauffeur est entrée en vigueur le 1er janvier 2010 suite à la loi du 22 juillet 2009 qui a réorganisé ce secteur tout en le simplifiant.
Désormais, il n' y a plus qu'un régime unique.
La « Grande Remise » disparaît avec la suppression de la « licence d'entrepreneur de remise de tourisme » et du « permis GR ».


Conditions d'exercice du métier de VTC


Le métier de chauffeur VTC est accessible aux personnes disposant d'une carte professionnelle, carte délivrée par la Préfecture de son lieu de résidence ou par la préfecture de police à Paris.
Cette carte est la preuve de son aptitude professionnelle, de la détention du permis B, de son aptitude physique après vérification médicale et de ses connaissances en matière de secourisme et de l'absence de condamnation.
Un chauffeur de voiture de transport doit donc :

être titulaire du permis B en cours de validité depuis au moins 3 ans
avoir passé une visite médicale auprès d'un médecin agrée par la Préfecture de son département
être titulaire du diplôme « Prévention et Secours Civiques de niveau 1 » depuis moins de 2 ans
suivre une formation professionnelle initiale de 250 heures minimum (dont des cours de langue étrangère, représentant 20 % du temps de formation) ou avoir une expérience professionnelle de chauffeur professionnel de transport de personnes, d'au moins 1 an au cours des 10 années précédant le demande de carte professionnelle
avoir un casier judiciaire vierge.

La nouvelle réglementation instaure également une formation continue obligatoire de 8h tous les 5 ans.

Consultez les conditions d'installation de l'exploitant VTC et les obligations des exploitants de VTC.

La carte professionnelle est un document réglementaire : elle est délivrée par le préfet du département du domicile, dans un délai maximum de 2 mois après la réception de la demande, et à condition que les conditions sont remplies.

Textes de référence des lois relatives à l'exploitation de VTC


Conditions relatives au véhicule


Le véhicule doit répondre à certaines exigences «haut de gamme» :

puissance supérieure à 120 chevaux
capacité de 4 à 9 places
longueur supérieure à 4,5 mètres
moins de 6 ans.


Inscription du chauffeur au registre VTC


Avant de démarrer votre activité VTC, vous devez obtenir une autorisation de transport.

Le nouveau registre VTC (qui remplace la licence Atout France) est sujet à une nouvelle procédure, entrée en vigueur le 1er janvier 2015. L'inscription peut désormais être entièrement réalisée en ligne sur le site du Ministère des Transports.

En fonction de votre situation, la procédure ne sera pas la même :

si vous vous inscrivez pour la première fois, vous devez suivre l'ensemble de la procédure
si vous êtes titulaire d'une licence Atout France et que votre licence arrive à échéance après le 1er juillet 2015, vous devez obligatoirement mettre à jour votre dossier.

Depuis le 1er janvier 2015, la procédure d'inscription/renouvellement est la suivante :

Après vous être connecté sur le registre des VTC, il vous faudra communiquer les pièces suivantes :

attestation d'assurance couvrant la responsabilité civile professionnelle (voir détails ci-dessous)
copie du justificatif de l'entreprise (SIREN ou KBis) copie de la carte grise du véhicule concerné par l'activité
justificatif de capacité financière de 1500€ par véhicule, délivrée par un établissement organisme financier se portant caution de l'entreprise
copie de la carte professionnelle, celle-ci devant être demandée auprès de la Préfecture de police de votre département (et doit être renouvelée tous les 5 ans).


Autres conditions préalables


Les assurances obligatoires

Chaque véhicule et chaque chauffeur VTC doit être assuré, que vous soyez un entrepreneur individuel ou employé d'une entreprise de VTC. Parmi ces assurances, deux sont obligatoires:

1 - L'assurance du véhicule : la loi impose que votre assurance vous couvre en cas de dommage aux personnes que vous transportez (assurance transport à titre onéreux). La garantie doit être illimitée en cas de dommages corporels et être supérieure à 1 million d'euros en cas de dommages matériels.
2 - L'assurance de l'activité : les chauffeurs VTC sont depuis l'été 2014 sur un pied d'égalité avec leurs collègues taxis à cet égard. Ils doivent souscrire une Assurance Responsabilité Civile Professionnelle afin de couvrir les dommages aux tiers.

Inscription auprès de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat

L'activité de chauffeur VTC est considérée comme «artisanale», ce qui implique que vous devrez vous inscrire à la Chambre de métiers et de l'artisanat si votre entreprise emploie moins de 10 personnes, que vous soyez auto-entrepreneur ou en société.

Lors de la procédure d'immatriculation au Répertoire des Métiers, il peut vous être demandé de suivre une formation basique en gestion. Ces stages de préparation à l'installation sont d'une durée minimale de 30 heures. Vous pouvez en être exempté dans de nombreux cas.

Ces formations peuvent, sous certaines conditions, être remboursées par Pôle Emploi. Elles sont fournies directement par la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de votre département.

Consultez les obligations liées à l'activité de VTC.
Accédez aux références des textes de loi.


Réservation obligatoire des VTC


Une VTC ne peut prendre en charge un client que si son conducteur peut justifier d'une réservation préalable du client.

Elle ne peut ni stationner, ni circuler sur la voie publique en quête de clients, ni être hélée par un client dans la rue. La prise en charge immédiate sur la voie publique est réservée aux taxis.

Par exception, une VTC peut stationner aux abords d'une gare ou d'un aéroport (ou à l'intérieur de leur enceinte) dans l'attente du client ayant réservé, mais seulement pour une durée d'1 heure maximum avant la prise en charge effective.

La réservation préalable doit pouvoir être prouvée au moyen d'un ticket de réservation (sur support papier ou électronique), comportant obligatoirement les informations suivantes :

nom ou dénomination sociale et coordonnées de la société exerçant l'activité
nom et coordonnées téléphoniques du client
date et heure de la réservation
date, heure et lieu de la prise en charge du client

À la fin de la course, le conducteur doit retourner à l'établissement de son exploitant ou stationner hors de la chaussée (un parc de stationnement ou un garage par exemple), sauf s'il justifie d'une autre réservation préalable.

La maraude électronique au moyen d'applications de géolocalisation permettant aux clients de localiser les véhicules disponibles est interdite aux VTC et est réservée aux taxis.

À savoir : l'absence de réservation préalable et la quête illicite de clients sont punies d'1 an d'emprisonnement et d'une amende de 15.000€, avec pour les personnes physiques des peines complémentaires (suspension de 5 ans du permis de conduire, immobilisation du véhicule pendant 1 an maximum ou confiscation définitive).


Tarification d'une course VTC


Un VTC ne peut pas être loué à la place.

Le prix total de la course peut être :

soit forfaitaire, et déterminé à la course dès la commande
soit calculé après la prestation en fonction du temps de trajet (durée de la prestation) et de la distance parcourue (base horokilométrique)

Les prix sont libres, et non réglementés comme le sont ceux des taxis.


Signalétique spécifique aux VTC


Chaque véhicule doit obligatoirement afficher une signalétique Voiture de tourisme avec chauffeur (VTC), constituée d'une vignette autocollante indiquant le numéro d'inscription de l'entreprise au registre des VTC et le n° d'immatriculation du véhicule.

La vignette, de couleur verte, dont la taille est de 8 cm x 8 cm, doit être conforme au modèle fixé par arrêté.

Elle doit être apposée :

à l'avant du véhicule : dans l'angle du pare-brise avant en bas à gauche de la place du chauffeur
à l'arrière du véhicule : dans l'angle du pare-brise arrière en bas à droite, à l'opposé de la place du chauffeur

Elle doit être retirée ou occultée si le véhicule est utilisé pour une autre activité que celle de VTC.

Attention : afin de n'induire aucune confusion dans l'esprit du public avec l'activité de taxi, il est interdit d'utiliser un dispositif extérieur lumineux.

Haut

Contacter CNFE-VTC


Téléphone :
02 51 81 15 33
06 31 57 18 86

Email: cnfe44@gmail.com

Adresse:
12 rue Kepler
44240 La Chapelle sur Erdre
France

Haut

Formulaire de contact

Demande de renseignements


Merci d'utiliser le formulaire de contact ci-dessous pour toute demande de renseignement, tarif, dates de sessions !
N'hésitez pas à nous joindre également par mail ou téléphone, nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Haut

Mentions légales


Éditeur du site CNFE-VTC.com :
Jacky Santier
Régime : SASU
SIREN : 817 818 289
SIRET : 81781828900016
Code APE : 4932Z
Adresse :

12 rue Kepler
44240 La Chapelle sur Erdre
Coordonnées :

Téléphone : 02 51 81 15 33
Portable : 06 31 57 18 86
Email : cnfe44@gmail.com
Hébergement :

OVH SAS
2 rue Kellermann
59100 Roubaix
France
Haut